Retrouvez-nous à la Salle omnisports de la Dugeonnière
85750 ANGLES

PING PONG CLUB ANGLOIS

Partage – Progression – Convivialité – Amitié

Méthode d’entraînement en 4 étapes pour apprendre le tennis de table

Regarder les joueurs de l’équipe adverse s’échauffer et spéculer sur leur niveau… ça vous arrive ? Malgré leurs qualités techniques apparentes, ils peuvent ne pas à être aussi forts que vous le pensiez en match ! Parfois, c’est même le joueur le moins impressionnant qui se retrouve être le meilleur. Étonnant non ?

De votre côté vous vous découragez, après des heures d’entraînement, de ne pas avoir les résultats attendus en compétitions ? Lisez bien ce qui suit…

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment vous entraîner pour acquérir une technique efficace que vous pourrez utiliser en match, même si vous êtes techniquement moins fort, moins « impressionnant » que vos adversaires. L’aspect psychologique de l’apprentissage joue un rôle important dans cette approche. Les 4 étapes de la méthode sont basées sur la recherche en psychologie de l’apprentissage, adaptée au tennis de table.

Étape 1 : Réduisez le geste travaillé à sa plus simple expression

Pour commencer, il est essentiel de réduire le geste technique à sa forme la plus simple. Vous pouvez, bien sûr, observer les champions et les meilleurs joueurs du club pour comprendre et imiter leur technique. Mais ici, l’objectif est d’abord de reproduire un geste de base sans déplacement ni incertitude. Par exemple faire des échanges simples avec un partenaire en top spin sur blocs (ou en utilisant un panier de balles avec un joueur qui distribue de manière régulière en vitesse et en placement de balle). Il est important de ne pas chercher à tout comprendre, à tout faire parfaitement tout de suite ou à essayer d’appliquer tous les conseils que vous trouverez ici et là… Dites vous que de toute manière, la plupart des joueurs ne savent pas expliquer comment ils réalisent leur geste, même s’ils sont capables de le reproduire de manière efficace.

Concentrez-vous plutôt sur la balle et votre adversaire. Cette étape est cruciale pour fixer votre geste (pas celui du n°1 mondial…) et commencer à l’automatiser. Fixez-vous des objectifs de répétition et de précision pour mesurer votre progression (par exemple : réaliser 5 échanges, puis 10, puis 20).

Étape 2 : Intégrez le geste technique à des enchaînements

Une fois que vous avez acquis les bases techniques du geste, il est temps de l’intégrer à vos autres coups. L’objectif est de créer des liens fluides entre chaque coup technique en vous concentrant sur les déplacements et les transitions. Travaillez des enchaînements (service coupé, top spin sur la remise coupée de l’adversaire par exemple). Le ping est un sport de rapidité et de précision : il est essentiel d’être rapide dans vos déplacements pour toucher la balle au meilleur moment pour réaliser votre geste technique. La fluidité des enchaînements est primordiale pour être efficace en match. Notez bien que l’incertitude n’est pas encore introduite à cette étape (le partenaire ne vas pas top spiner sur votre service coupé, il va retourner coupé, comme vous l’attendez ! ). Vous devez uniquement vous concentrer sur la liaison entre les coups et réduire le temps de latence entre eux.

Étape 3 : Réduisez les fautes et développez de nouvelles habiletés

Une fois que vous maîtrisez le geste technique et que vous l’avez intégré dans vos schémas de jeu, il est nécessaire de réduire les fautes en match et de développer de nouvelles habiletés sur ce geste. À cette étape, vous pourrez par exemple travailler votre top spin coup droit dans différentes situations, comme sur des balles coupées, molles, liftées ou latérales. L’objectif est de comprendre pourquoi vous commettez des fautes sur tel ou tel type d’effet et d’améliorer votre prise de décision et l’adaptation du geste en fonction de la situation de jeu. À travers des exercices spécifiques basés sur vos erreurs fréquemment commises (qui sont vos faiblesses), vous allez renforcer votre capacité à réaliser le bon geste en fonction de la balle adverse. Cette étape d’analyse et de répétition est importante pour développer votre geste technique qui s’adaptera à différentes situations en match et enrichira ainsi votre « palette technique ».

Étape 4 : Intégrez l’incertitude et améliorez vos habiletés cognitives

La dernière étape consiste à introduire l’incertitude dans vos exercices pour améliorer vos habiletés cognitives : la concentration, la perception, le traitement de l’information et la mémoire. Vous pouvez remplacer les enchaînements prévisibles par des exercices où votre partenaire varie les types de balles et les zones de jeu. Par exemple, vous pouvez travailler sur des enchaînements de coups droits, de revers et de remises avec des balles courtes ET longues. Maîtriser les principes de cette étape vous permettra de faire la différence contre des adversaires pourtant techniquement plus forts que vous. Votre adaptabilité et votre capacité à prendre des décisions rapides sur les balles que votre adversaire vous envoie seront vos atouts majeurs. Attention : chaque geste doit être acquis dans la phase précédente avant d’introduire l’incertitude… on ne passe pas directement à l’étape 4 !

Pour conclure…

En appliquant cette méthode d’entraînement basée sur la psychologie de l’apprentissage, vous devriez pouvoir développer vos aptitudes technique.

  1. Travailler un geste réduit à sa forme la plus simple
  2. Intégrer ce geste à vos enchaînements
  3. Analyser les fautes commises avec ce geste et travailler sur ces fautes pour les diminuer
  4. Introduire l’incertitude (dans le placement et les effets) pour réussir à réaliser le geste dans toutes les situations.

Vous renforcerez inévitablement votre jeu et serez capable de vous adapter à différentes situations.

N’oubliez pas non plus que la technique n’est pas le seul facteur de performance (même si elle joue un rôle essentiel…) !

Les différents effets au tennis de table

L’effet coupé

L’effet coupé est l’un des principaux effets que vous pouvez rencontrer au tennis de table. Pour réaliser cet effet, frottez la balle par dessous avec un mouvement d’arrière en avant. Plus la raquette va vite au moment où elle touche la balle, plus il y aura de rotations. Lorsque la balle rebondit sur la table, elle est freinée, et aura tendance à revenir vers vous. Cela gêne votre adversaire pour attaquer dans de bonnes conditions. Pour contrer cet effet, relevez la balle en orientant votre raquette vers le haut (ouverte) et en ayant un geste plutôt montant (mais pas trop tout de même…).

L’effet lifté

L’effet lifté est un autre effet courant au tennis de table. Pour obtenir cet effet, frottez la balle au-dessus (entre équateur et pôle nord) avec un mouvement de bas en haut et de l’arrière vers l’avant. Plus la raquette va vite au moment où elle touche la balle, plus il y aura de rotations. Lorsque la balle rebondit sur la table, elle accélère et sa trajectoire s’aplatit. Cela complique le contrôle de l’adversaire et vous permet de pouvoir attaquer au coup suivant. Pour contrer cet effet, contrez la balle en orientant votre raquette vers la table et en ayant un geste plus horizontal (de l’arrière vers l’avant, pas vers le haut ! ).

L’effet latéral

L’effet latéral est un effet qui consiste à frotter la balle derrière ou sur l’un des côtés avec un mouvement latéral de gauche à droite ou de droite à gauche. La trajectoire de la balle va alors « courber » sur le côté au moment du rebond sur la table. Lorsque la balle touche la raquette adverse, elle va tourner rapidement sur elle-même vers la droite ou la gauche en fonction du sens de votre effet. L’effet latéral oblige votre adversaire à lire la trajectoire pour contrer cet effet. Pour renvoyer la balle sur la table, orientez votre raquette dans la direction opposée de l’effet (ou plus simple, vers le point de départ du geste de votre adversaire).

L’effet dévié

L’effet dévié est principalement utilisé au service ou en remise de service. Pour obtenir cet effet, frottez la balle par dessous (pôle sud) en remontant sur le côté avec un mouvement latéral de bas en haut. Au moment du rebond sur la table, la balle change rapidement de direction et part sur la gauche ou la droite en fonction du sens de votre effet. L’effet dévié oblige l’adversaire à lire la trajectoire pour réussir à taper la balle. Cet effet est souvent utilisé pour surprendre l’adversaire. Alternez avec des balles molles de temps en temps pour déstabiliser votre adversaire.

Pour conclure…

En vous entraînant régulièrement, vous pourrez vous rendre compte de l’impact de ces différents effets sur la table et la raquette adverse mais également détecter puis maitriser les effets que vous envoient vos adversaires.

Pensez à varier les effets pour surprendre votre adversaire et améliorer votre jeu ! À vous de jouer !

Championnat par équipes – J5 – Ph2

Dans la difficulté, nos équipes arrachent une victoire et un nul pour 4 défaites…

Seule l’équipe 3 est parvenue à battre St Vincent sur Graon 12/8, dans un match validant le maintien. Belle satisfaction, tant il est écrit que cette 2e phase ne nous épargnera pas… Déjà diminuée par de nombreuses absences, l’équipe 1, menant 5/1 face au leader Bellevigny, a du laisser la victoire 12/8 suite au malaise d’Alexandre (abandon) et à la blessure à l’épaule de Florent…

L’équipe 2 s’incline 18/2 face à La Roche sur Yon, tout comme l’équipe 4 face aux Sables d’Olonne… Le maintien s’annonce difficile, pas impossible en fonction des résultats des autres équipes.

L’équipe 5 est battue 14/6 par Aizenay qui joue la tête du classement et l’équipe 6 obtient un bon match nul 5/5 face à Sallertaine. Pour ces 2 équipes, il semble possible de jouer une place de 5e ou 6e !

Rendez-vous pour l’avant dernière journée le 14 avril, à l’extérieur pour toutes les équipes.

Championnat par équipes – J4 – Ph2

Dimanche 10 mars 2024, se déroulait la 4e journée de championnat par équipes !

Toujours gênées par des problèmes d’effectifs (absents… blessés…) nos équipes ont pourtant quelque peu relevé la tête : 2 victoires pour 3 défaites (et une équipe forfait…).

La D1 a fait un pas supplémentaire vers le maintien en l’emportant 14/6 à Noirmoutier ! Au regard des résultats de la poule, il faudra encore une victoire.

L’équipe 3 en D3 s’est également imposée 12/8 à St Martin des Noyers, un rival pour le maintien. Là encore, il faudra aller chercher un 2e succès pour se maintenir.

L’équipe 2 s’incline 13/7 à La Roche sur Yon, , tout comme l’équipe 4 à La Génétouze et l’équipe 5 à Luçon sur le même score de 19/1… Difficile et sévère : soyons forts, restons solidaires et compétiteurs !

Prochaine rencontre dimanche 17 mars 2024 dans notre salle à Angles.

Exercice pour s’entraîner à attaquer sur un service court

Dans cet article, vous allez découvrir un exercice qui vous permettra de vous entraîner à attaquer sur un service court. Cet exercice se fera en deux étapes : d’abord au panier de balles, puis sur des échanges. L’objectif est de toucher la balle au bon moment pour réussir vos attaques.

Étape 1 : Au panier de balles

Dans cette première étape, vous devrez faire attention à bien vous placer et à toucher la balle au sommet de sa trajectoire. Si vous ne vous placez pas correctement ou si vous prenez la balle trop tard, vous ne pourrez pas la renvoyer efficacement. Votre partenaire se place au panier de balles et vous envoie des balles courtes au milieu de la table. Votre objectif sera de renvoyer la balle en flip revers au milieu de la table. Dès que vous y parvenez, essayez de placer la balle dans l’angle droit ou dans l’angle gauche.

Étape 2 : Sur échanges

Dans cette deuxième étape, l’objectif est d’enchaîner après le flip par une contre-attaque. Votre partenaire vous envoie un service court au milieu de la table. Vous devez renvoyer un flip au milieu de la table. Ensuite, votre partenaire vous renvoie une balle longue dans le revers et vous devrez enchaîner pour marquer le point. Pour accentuer la difficulté, vous pouvez envoyer votre flip sur la droite ou sur la gauche. Cela vous permettra de vous entraîner à différentes situations et de varier votre jeu. Ces situations pourront ensuite être réutilisées en match.

Conclusion

Cet exercice vous permettra de vous entraîner à attaquer sur un service court. En travaillant votre placement et votre timing, vous serez en mesure de réussir vos attaques plus facilement.

N’oubliez pas de vous entraîner régulièrement et de varier vos exercices pour progresser dans votre jeu. À vous de jouer !

𝐕𝐢𝐜𝐞-𝐜𝐡𝐚𝐦𝐩𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐝𝐮 𝐦𝐨𝐧𝐝𝐞 !

27 ans après les mousquetaires, l’équipe de France masculine vient de remporter à Busan, en Corée du Sud, la troisième médaille d’argent de son histoire aux championnats du monde.

Ayant réalisé un parcours exceptionnel, les Bleus sont d’abord sortis de poule à la première place puis ont éliminé tour après tour la Pologne, le Portugal et Chinese Taipei avant de s’incliner en finale contre la Chine.

Bravo à Lilian, Simon, Alexis, Félix et Jules, à Nathanaël et à l’ensemble du staff pour avoir rendu fière la grande famille française du ping 🙌

Bravo les Bleus !

source : FFTT

𝐋𝐞 𝐛𝐫𝐨𝐧𝐳𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐁𝐥𝐞𝐮𝐞𝐬 !

À Busan, en Corée du Sud, les Bleues ont obtenu la médaille de bronze aux championnats du monde. Il s’agit de la troisième médaille de bronze dans l’histoire du ping féminin tricolore et la première depuis 1991.

Sortie de poules à la première place, l’équipe de France féminine a ensuite battu le Portugal puis l’Allemagne en quarts de finale avant de s’incliner face à la grande Chine en demies.

Bravo à Camille, Charlotte, Prithika, Jianan et Audrey, à Ludovic Remy et à tout le staff pour ce parcours exceptionnel.

Merci les Bleues !

source : FFTT

Championnat par équipes – J2 – Phase 2

Nos 6 équipes évoluaient à domicile ce dimanche. Le bilan est mitigé. Du positif avec 2 victoires et 1 nul, mais aussi 3 défaites…

L’équipe 1 s’est brillamment imposée face à Luçon 13/7, sans trembler et avec maîtrise grâce notamment à un groupe B quasi parfait (9 victoires sur 10 !). Résultat positif qui permet, dans une poule plus ouverte que jamais (avec la défaite d’Aizenay…) d’espérer encore jouer le haut du classement.

L’équipe 2 s’est inclinée 12/8 face à Jard/Mer qui ne devrait pas terminer bien loin de la 1ère place de cette poule. Belle résistance donc, mais il manque encore un peu d’expérience et de maîtrise pour passer l’obstacle.

L’équipe 3 est battue 11/9 par Fontaines Doix. Dommage, nous menions 9/7… et perdons les 4 derniers matchs ! La volonté est bien là, reste à évacuer cette pression des fins de matchs pour espérer rivaliser jusqu’au bout avec les adversaires.

L’équipe 4 perd sévèrement 18/2 face à La Ferrière, équipe à notre portée en terme de classements individuels, qui a complètement assommé nos joueurs… il faudra rebondir !

L’équipe 5 est la satisfaction de cette journée avec une victoire 14/6 face à Jard/Mer. Avec Rafaël et Tom, en formation dans notre école de jeunes, la tâche pouvait s’avérer difficile. Mais nos 2 jeunes ont brillamment relevé le défi, apportant 4 points à l’équipe (3 victoires individuelles pour Tom et 1 victoire du double Tom / Rafaël). Bravo à eux et à toute l’équipe au top dans l’accompagnement des jeunes.

L’équipe 6 concède le match nul 5/5 contre La Génétouze, avec là aussi une belle prestation des jeunes Mattéo (école de jeunes) et Mathis qui apportent 2 victoires chacun. Bien joué les gars !

Rendez-vous dès la semaine prochaine pour la 3e journée !

man in black shirt standing near blue wooden pingpong table

Comment mettre un maximum d’effets dans un service coupé ?

Choisir la hauteur du service

Avant de parler de l’action du poignet et des doigts, il est important de décider si vous voulez lancer la balle relativement haute ou plutôt basse. Si vous lancez la balle haut, vous pourrez profiter de la vitesse de la balle en phase descendante pour mettre de l’effet avec moins de contrôle et de souplesse de poignet. A l’inverse, un lancer bas nécessitera donc plus de contrôle et de souplesse au niveau du poignet la balle arrivant moins vite sur la raquette. Ce choix de la hauteur du lancer est personnel, fonction de votre confort et de votre style de jeu.

L’action du poignet et des doigts

Lorsque vous effectuez un service coupé, il est essentiel d’avoir une bonne action du poignet et des doigts (pour donner le bon mouvement à la raquette). Astuce : au moment de l’impact avec la balle, vous devez donner un coup sec pour couper la balle (passer sous la balle) et repartir vers l’arrière en fin de geste. Être rapide et précis permet de mettre beaucoup d’effet dans le service. Veillez à ne pas « traverser la balle ». Appliquez ces conseils pour un maximum d’effets et une grande efficacité !

Le maquillage

Une autre technique intéressante à utiliser lors d’un service coupé est le maquillage. Cette technique consiste à masquer l’effet que vous allez donner à la balle afin de tromper votre adversaire. Vous pouvez choisir de partir vers le bas ou vers le filet, peu importe, après avoir touché la balle. L’objectif est de perturber l’adversaire et de le prendre au dépourvu. Soyez créatifs dans vos gestes, mais veillez à ne pas vous embrouiller vous-même !

S’entraîner !

Mettre un maximum d’effets dans un service coupé demande de la pratique et de la maîtrise. Pensez à utiliser des paniers de balle ! C’est la multiple et régulière répétition du geste qui vous donnera la meilleure efficacité.

Championnat par équipes J1 – Phase 2

La seconde phase du championnat par équipes a débuté dimanche 21 janvier avec, comme attendu, des matches difficiles pour nos équipes.

L’équipe 1 s’est inclinée 11/9 à Aizenay, descendant de Pré-Régionale. La défaite pourrait donc paraître logique, mais elle est frustrante au regard du début de rencontre manqué (on est menés 9/2…) avec plusieurs matchs perdus aux avantages lors des manches décisives… il y avait la place !

L’équipe 2 s’incline également 11/9 aux Sables d’Olonne. Au coude à coude jusque 9/9, les 2 dernières rencontres ont tourné en faveur de nos adversaires… dommage !

L’équipe 3 s’incline 12/8 à Aubigny/Nesmy sans démériter face à une équipe un cran au dessus au niveau des classements individuels. De belles perfs à 810 et 880 pour Sylvain (588) !

L’équipe 4 perd 16/4 à Commequiers, là aussi face à une équipe d’un niveau supérieur. Il y aura des rencontres plus abordables..

L’équipe 5 est battue aux Achards 16/4, plus fort individuellement surtout en A…

L’équipe 6 est enfin également défaite 8/2 à Ste Flaive.

Rendez-vous le 4 février à Angles pour la 2e journée !